top of page
Mariam Sarkissian, auteur - Les Chanteurs, comédie

" Enfant des coulisses du théâtre où travaillaient mes parents, scénographe et metteur-en-scène, j’assistais à toutes les étapes de la création d’un spectacle. Amoureuse des répétitions, dont l’atmosphère était si différente de la performance qu’elles préparaient, je les observais de la salle et des coulisses, en savourant les regards et soupirs, les émotions apparentes ou retenues, les querelles exagérément dramatiques et leurs inévitables et émouvantes réconciliations...

 

  Devenue chanteuse lyrique, à trente-quatre ans, j'ai subi un grave accident de voiture. Alitée avec des fractures multiples et troubles de la vision, je me fixais un but précis : rechanter comme avant.

  Après une laborieuse et passionnante auto-reconstruction physique et mentale, ayant retrouvé ma voix et rebâti une base technique incomparablement plus solide que celle d’avant, j'ai commencé à partager mon expérienceA travers la pratique pédagogique intensive, elle se cristallisa en méthode d'enseignement de la technique vocale pour chanteurs et comédiens: la Méthode Sarkissian®.

  J'ai également créé plusieurs programmes de musique de chambre rare et inédite, dont j'ai réalisé les premiers enregistrements auprès des labels internationaux. Je me produisais en concert, mais à cause des séquelles dues à l'accident, qui m'avaient rendue fragile et limitée dans les mouvements, je ne pouvais plus chanter à l'opéra en version scénique.

  Tout en étant concentrée sur mon nouvel enseignement et la musique de chambre, je constatais que le théâtre me manquait...

  De façon aussi naturelle qu’inattendue, j’ai commencé à écrire des saynètes inspirées de mon quotidien artistique et, surtout, pédagogique. Les personnages principaux y étaient toujours les mêmes : la professeure de chant Madame Suzanne (clin d'œil à la grande professeure de danse Madame Rousanne) et ses trois élèves, jeunes chanteurs lyriques : la soprano Clémence, le ténor Victor et le baryton Franck..."

Mariam Sarkissian

bottom of page